Drôle de Noël pour les exclus….

lundi 24 décembre 2012 par mrap

La crise profonde qui mine notre société frappe les plus pauvres : jeunes, chômeurs, femmes… Les plus durement touchés sont les étrangers et les immigrés qui sont particulièrement stigmatisés.

La politique d’intégration ne doit pas être fractionnée. Celle-ci doit tendre à la cohésion du corps social tout entier, c’est-à-dire toutes les populations exclues et marginalisées.

La circulaire du ministre de l’intérieur du 28 novembre 2012 impose une régularisation au rabais des ressortissants étrangers en situation irrégulière. Les critères, proposés pour permettre la délivrance de titres de séjour, ne sont ni plus généreux, ni plus respectueux des droits que sous l’ère Sarkozy.

Eu égard aux dispositions internationales et françaises en vigueur, s’agissant des demandeurs d’asile en situation régulière, l’Etat doit assurer leur hébergement, notamment dans des appartements du Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile (CADA) qui participent à une prise en charge globale de ceux-ci. Dans le département de la Manche, seules les familles sont accueillies dans un logement. Les célibataires sont exclus. Il convient de souligner que l’unique ressource dont bénéficient ces familles est une Allocation Mensuelle de Subsistance dont le montant est variable en fonction de leur composition (personne isolée : 202 euros ; avec 2 enfants 494 euros).

Les demandeurs d’asile ne rentrant pas dans le dispositif CADA (seulement environ 30 logements pour 92 places dans la Manche) peuvent être notamment hébergés à l’hôtel au titre du dispositif d’Accueil d’Urgence des Demandeurs d’Asile (AUDA) et bénéficient de l’Allocation Temporaire d’Attente : pour une personne isolée de plus de 18 ans : 330 euros mensuel. Pour mémoire, RSA : personne seule sans revenu : 474 euros ; avec 2 enfants : 845 euros.

Dans ces conditions retenir un prélèvement mensuel sur cette allocation temporaire, ne serait pas acceptable. C’est pourtant ce qu’envisage, malgré l’absence de tout texte de référence, la direction départementale de la cohésion sociale qui voudrait réclamer une somme de 50 euros par mois aux demandeurs qui ne peuvent être dirigés vers les CADA ! C’est d’autant plus inacceptable que le manque de logements CADA (dans des villes du département de nombreuses habitations sont vides) conduit à des dépenses exorbitantes de frais d’hôtels. Limiter les dépenses dédiées à l’hébergement, ce n’est donc pas faire payer les plus pauvres mais, réduire drastiquement, ces frais. Rappelons également qu’aujourd’hui les taxes acquittées pour la délivrance d’un titre de séjour demeurent de l’ordre de 700 euros !

Déjà existe l’obligation de constituer les dossiers de demandes d’asile auprès de la préfecture du Calvados et donc de se rendre à Caen, de même pour prendre contact avec l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration. Cerise sur le gâteau, à compter du lundi 7 janvier 2013, la préfecture de la Manche ne sera plus ouverte que de 8 heures 30 à 12 heures 30 du lundi au vendredi ! Dans la droite ligne de la Révision Générale des Politiques Publiques, c’est une lourde dégradation du service aux usagers qui rendra plus difficile encore les démarches administratives auprès du bureau des étrangers lesquels, pour se voir délivrer un titre de séjour, sont confrontés à un parcours du combattant.

Les fusions de services, les abandons de missions et les suppressions de postes dans les services de l’Etat, pénalisent l’ensemble de la population et particulièrement les plus fragiles, les plus démunis, celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer, qui n’ont pas de voiture ou de permis, ni Internet. Demain cela accroîtra la charge pesant sur les collectivités territoriales qui se retrouveront en première ligne face à la montée de la détresse sociale. Drôle de Noël pour les exclus….

A Saint-Lô le 21 décembre 2012


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 123 / 33193

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site DRÔLE DE NOËL POUR LES EXCLUS….   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License