MRAP50

NE SACRIFIONS PAS LES LIBERTES SANS ASSURER LA SECURITE.

mardi 26 janvier 2016 par mrap

Le Mrap, membre du collectif 50 « Nous ne céderons pas », soutient les manifestations du 30 janvier. Les attentats barbares ont causé un légitime effroi. Sous le couvert de combattre « le terrorisme », l’état d’urgence fait peser un danger sérieux sur nos libertés démocratiques, individuelles, sociales et politiques et sur la démocratie. Le gouvernement veut d’ailleurs inscrire cet état d’urgence dans la Constitution, ce qui pourrait en faire un état permanent. De même, vouloir exclure de la nation jusqu’aux personnes nées Françaises, c’est s’engager dans la voie d’une nationalité à deux vitesses. Tous les Français doivent demeurer égaux devant la loi quelle que soit leur origine. Toute stigmatisation met en péril le vivre ensemble.

Par courrier du 7 janvier, le comité du Mrap a appelé les sept parlementaires de la Manche à se positionner en conscience sur la révision constitutionnelle et l’atteinte au principe d’égalité et de fraternité. Un a répondu à ce jour : le Sénateur Philippe Bas !

Pour protéger les populations, il n’existe pas de solutions à court terme et les seules réponses militaires et sécuritaires sont vouées à l’échec. Lutter contre le terrorisme, c’est protéger la liberté et nos institutions démocratiques en refusant de céder à la peur. Cela passe par une police et des services de renseignements disposant de moyens humains, de même pour une justice autonome. Lutter contre le terrorisme, c’est aussi construire une société qui permet à chacun d’y prendre sa place. L’exercice d’un pouvoir de plus en plus autoritaire va de pair avec un manque d’engagement de l’ État contre toutes les manifestations de racismes, contre toutes les discriminations et pour l’égalité des droits, pour la justice sociale et pour le développement des services publics. Cet autoritarisme ne saurait effacer les impasses économiques.

Nous ne voulons pas que la France, encore patrie des droits de l’ Homme, ne soit plus que le pays de la Déclaration des Droits de l’Homme. Soyons fiers de la devise : Liberté, Égalité, Fraternité sur laquelle repose le pacte républicain et n’acceptons pas l’abandon de cet idéal.

Pour :

manifester que les femmes et les hommes de notre pays veulent rester solidaires et fraternels,

affirmer notre vigilance permanente,

dire non à la gouvernance par la peur,

refuser une réforme constitutionnelle qui a été proposée sans débat,

défendre la liberté d’information, d’expression, de manifestation, de réunion,

assécher le terreau du terrorisme en construisant un monde fondé sur une réelle émancipation des hommes, une paix durable et un développement raisonné : Le Mrap appelle, toutes celles et ceux attachés au plein exercice de la démocratie, à venir le samedi 30 janvier sur le marché de Saint-Lô, signer la pétition contre les projets de réforme du gouvernement et à s’engager dans une « vigie citoyenne ».


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 49 / 34112

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NE SACRIFIONS PAS LES LIBERTES SANS ASSURER LA (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License