MRAP50

1er mai 2013

mardi 30 avril 2013 par mrap

Rassemblement du 1er mai 2013 : refuser le racisme et la xénophobie

Mouvement contre le Racisme

et pour l’Amitié entre les Peuples

Fédération départementale de la Manche

Hôtel de ville

Place Général de Gaulle

50010 Saint-Lô Cedex

.

.

.

Depuis de longues années maintenant, les discours de stigmatisation, de discrimination et de rejet de l’autre ont fait tâche d’huile. Il y a un an, l’élection d’un nouveau président de la République a crée l’espoir d’un changement de politique favorable aux immigrés et à leurs familles.

Nous attendions une lutte plus affirmée contre les discriminations et pour une citoyenneté à part entière. Force est de constater que la promesse d’octroyer le droit de vote aux étrangers est aujourd’hui abandonnée et le droit au séjour des sans papiers, insérés dans la société française, fait l’objet de restrictions incompréhensibles avec toutes les conséquences sur des femmes et des hommes de plus en plus fragilisés et abandonnés. L’instrumentalisation des débats sur l’islam et la laïcité conduit à la montée de l’intolérance et de la haine, alors que le vivre ensemble démocratique devait être encouragé. Tout récemment une étudiante, franco-libanaise de l’Institut d’Agneaux (50 180) dénonçait : « Il y a un truc vraiment déplaisant. Ce sont les insultes du type « sale arabe » par exemple. (…) Ils n’ont pas à dire ça. »

Face à une situation qui oblige à combattre ardemment pour la dignité humaine, le 1 er mai doit aussi manifester que les organisations fidèles aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, ne supportent plus que la République soit ainsi défigurée et la laïcité manipulée au service de la stigmatisation de millions de nos concitoyens.

Le péril est grand. Il faut se mobiliser, ensemble, pour dire notre refus de cette dérive dangereuse et faire barrage à la « lepénisation » des esprits et des politiques. L’histoire nous apprend que toutes les crises sont marquées par des expressions dramatiques de xénophobie. Le 24 mars dernier, lors du deuxième tour de l’élection partielle dans l’Oise, 40% de l’électorat du parti socialiste et 15% de celui du Front de Gauche ont voté pour la candidate du Front National ! Oui, il y a urgence à barrer la route à l’extrême droite et aux idées de haine.

Le Mrap demande donc que lors des rassemblements à l’appel des organisations syndicales, soient dénoncés les discours xénophobes qui mettent en danger les étrangers et discriminent les citoyens et les travailleurs selon leurs origines ou leurs croyances.

A Saint-Lô le 29 avril 2013


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 110 / 36050

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Rassemblement   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License