MRAP50

Non à l’hallali

mercredi 11 septembre 2013 par mrap

Saint-lô le 11 septembre 2013

Non à l’hallali

Chacun se doit de condamner les atteintes aux biens d’autrui commises par quiconque et les auteurs de tels actes doivent être sanctionnés.

Au mépris de la présomption d’innocence, les cambriolages ayant eu lieu à l’occasion de la foire de Lessay, conduisent à une sorte d’hallali contre les gens du voyage. Pourtant, à ce jour, la preuve, que notamment le cambriolage du domicile du maire de Lessay a été commis par ceux-là, reste à établir. Il convient donc de laisser la gendarmerie et le procureur de la République confirmer ou non les soupçons. Face à l’ampleur prise par l’affaire y compris au niveau national : ostracisme, attitudes populistes… un sursaut est nécessaire. Contre quelle autre catégorie de la population française oserait-on tenir de tels propos ?

Nul doute que l’approche des élections municipales n’est pas étrangère aux attitudes des élus de la Manche : parlementaires de droite et de gauche, président de l’association des maires, conseillers municipaux…Manifestement certains, s’étant toujours présentés comme sans appartenance politique, inscrivent leur propos dans la campagne nationale des élus le plus à droite de l’UMP, particulièrement outrancière à l’encontre des gens du voyage. En considération de la démission annoncée du maire de Lessay et des conseillers municipaux, force est de constater que cette réaction intervient suite à une agression les touchant personnellement. Il y a là un positionnement qui peut être perçu comme un mélange entre intérêts publics et privés.

Concernant les gens du voyage, certes des comportements critiquables existent au regard des violations de la réglementation qui engendrent des incidents mais les élus ne respectent pas davantage les lois s’agissant de leurs droits (aire de grands passage), même si la commune de Lessay fait indiscutablement des efforts pour leur offrir des conditions d’accueil correctes. Les gens du voyage sont des français, qui ne doivent pas être confondus avec des roms européens. Ces français ont choisi de ne pas être sédentaires et leur mode de vie doit être respecté. La notion d’affluence « excessive » n’est pas acceptable car ouvrant la porte à toutes les dérives.

Ce qui c’est passé à Lessay ne doit pas conduire à stigmatiser toujours plus l’ensemble de la communauté des gens du voyage (pétition). Cela ne doit pas conduire au développement d’amalgames et de politiques affichées de plus en plus répressives.

Il est du devoir des élus républicains et des pouvoirs publics, dont le Mrap se félicite qu’ils fassent preuve de responsabilité, de reconnaître la pleine citoyenneté des gens du voyage au contraire d’encourager les populations dans des attitudes de peur et de rejet raciste pouvant aboutir à des drames. La solution aux problèmes passe des réponses publiques concertées et volontaristes.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 118 / 36050

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Non à l’hallali   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License