A Monsieur François Brière, Maire de Saint-Lô.

samedi 9 janvier 2016 par mrap

à

Monsieur François Brière

Maire de Saint-Lô,

Vice-président de Saint-Lô Agglo,

Vice-président du Conseil Départemental

Objet : politique de soutien aux réfugiés et migrants.

Monsieur le Maire,

Contre les manipulations, le racisme, la xénophobie, les phantasmes et les peurs que véhicule l’immigration, soulignons d’abord une vérité. Dans un contexte de désastre humanitaire aux frontières de l’Europe causant des milliers de morts, l’effort de la France concernant l’accueil des réfugiés reste modeste. En 2015, l’Allemagne a accueilli 1,1 millions de migrants alors que notre pays, comparativement peu attractif, a reçu seulement de 75 000 à 80 000 demandeurs d’asile !

Le gouvernement a pris divers engagements pour répondre aux défis des migrations, respecter les droits et faire respecter le droit. Un livret d’information des maires, en date du 12 septembre 2015, a été publié répondant à leurs questionnements.

Dans notre département, Monsieur Jacques Troncy, sous-préfet de Cherbourg a été nommé coordonnateur de l’organisation et de l’accueil. Le président du Conseil départemental a indiqué que la Manche sera à l’écoute de toutes les initiatives individuelles, associatives ou municipales qui mobilisent les bonnes volontés pour venir en aide aux réfugiés.

Concernant la municipalité, par un communiqué en date du 8 septembre 2015, vous avez indiqué que vous participeriez à la rencontre sur la « crise des migrants » avec le ministre de l’intérieur en soulignant notamment que : « Les Saint-Lois ont toujours gardé à l’esprit les valeurs de solidarité, d’entraide et de tolérance (…) et que : « De nombreux acteurs locaux, notamment associatifs, ont joué un rôle de tout premier plan pour accompagner ces personnes persécutées, en danger dans leur pays d’origine et sans repère dans notre pays . »

Malgré le rappel de ces principes généreux et les réunions de travail avec la préfecture, l’accueil de réfugiés dans le Pays Saint-Lois s’appuyant sur un engagement déterminé des élus a peiné à s’organiser, au prétexte que l’Etat doit assumer ce qui est avant tout une fonction régalienne. Pour justifier une forme de défausse, chacun a été convié à prendre sa part de responsabilités et le risque de cautionner des réseaux de passeurs a même été mis en avant.

Finalement, après qu’ait été émise l’idée de créer un groupe de travail sur les réfugiés au niveau de la communauté d’agglomération, vous avez déclaré qu’il n’y aurait pas d’arrivée de demandeurs d’asile à très court terme dans notre territoire.

Notre comité a regretté ce constat et souhaité un accueil simple et digne, fondé sur des choix permettant une juste répartition des efforts afin de mobiliser, là où cela est le plus efficace, des moyens humains et financiers suffisants et spécifiques.

Les dramatiques attentats terroristes ont relégué au second rang le soutien aux réfugiés et migrants qui souffrent durement pour venir et se maintenir en France. Néanmoins une urgence demeure : assurer aux exilés, l’hébergement, la sécurité, la santé, l’accès à la langue et au travail. Des initiatives concrètes ont effectivement été prises par plusieurs villes du département et, s’agissant du droit d’asile, il incombe à la ville préfecture un rôle particulier.

Eu égard à l’ensemble des éléments rappelés ci-dessus, nous souhaiterions donc, lors d’un prochain conseil municipal, que soit présenté un rapport exhaustif relatif à la présence des migrants dans le pays Saint Lois et aux initiatives engagées par la ville de Saint-Lô pour faciliter leur insertion. .

Dans l’attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le maire, l’expression de notre considération distinguée.

Pour le Comité du Mrap,

Le président ,

Jacques Declosmenil

Copie transmise :

- Madame Catherine Saucet

Première adjointe déléguée aux solidarités


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 50 / 33119

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site POLITIQUE DE SOUTIEN AUX REFUGIES ET MIGRANTS   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License