MRAP50

LETTRE AU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE

lundi 18 juin 2012 par mrap

Saint-Lô le 15 juin 2012

Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Hôtel de Ville

Place Général de Gaulle

B.P. 3330

Saint-Lô Cedex

à

Monsieur le procureur de la République

Tribunal de Grande Instance

50100 Cherbourg Octeville

Monsieur le procureur,

Les statuts de notre comité ont notamment pour objet : « de lutter contre le racisme, c’est-à-dire toutes (…) provocations à la haine ou aux violences (…) Le Mrap entend contribuer à prévenir et à réprimer les crimes contre l’humanité, les génocides leur apologie (…) quelle qu’en soit la forme (…). »

Nous avons donc été particulièrement révoltés par l’article « 6 juin : les reconstitueurs armés créent un malaise », publié dans la page Manche du journal Ouest-France des 9 et 10 juin 2012.

Nous soulignons que cette révolte, justifiée par et l’apologie du III éme Reich, est partagée par divers élus et responsables.

En effet comment oublier que le nazisme a conduit le monde vers les pires horreurs : Shoah, génocide tziganes… Rejouer ces crimes, les aseptiser est un acte pernicieux qui incite au renouvellement des idées racistes dans un contexte de montée de la xénophobie.

En conséquence,

Vu le droit international : pacte des droits civils et politiques, convention internationale relative à la lutte contre toutes les formes de discrimination raciale, charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, convention sur la cybercriminalité.

Vu la loi française : loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, code pénal et notamment l’article R.645-1,

Vu l’article du journal Ouest-France susvisé,

Nous demandons l’ouverture d’une enquête préliminaire afin d’établir quel est l’exact comportement des associations, collectionneurs et personnes impliquées dans la reconstitution historique de la seconde guerre mondiale ou pratiquant la collection militaria et quel a été leur conduite lors le la commémoration du débarquement des alliés en 1944. Il nous semble en effet que certaines attitudes et propos participent - en particulier sur Internet (cf. association ARC44) - à l’apologie des crimes contre l’humanité (article 23 et 24 le la loi du 29 juillet 1881), qu’ils sont dégradants et portent atteinte à la dignité de ceux qui ont combattu le régime nazi. Nous sommes attachés à ce que des mesures soient prises contre les sites Internet qui, en falsifiant l’histoire, incitent à la haine.

A l’évidence la notion de spectacle mise en avant pour justifier l’exhibition d’uniformes ou d’emblèmes d’une organisation déclarée criminelle, mérite d’être indiscutablement établie. En l’occurrence, il apparaît qu’il s’agit bien davantage d’une récupération et d’une provocation scandaleuse d’une commémoration qui mérite le respect. En tout état de cause, des uniformes allemands auraient été exhibés par des individus en dehors de tout spectacle. La présence de tels habits dans les musées suffit.

Rappelant, lors de l’affaire du musée de Cribecq à Saint Marcouf de l’Isle en 2007, que le secrétaire d’Etat à la défense et aux anciens combattant avait déclaré : « Les reconstitutions de scènes militaires ne doivent pas se transformer en prétexte pour banaliser des attitudes ambiguës concernant la présence de l’occupant nazi, ni tourner à l’exaltation primaire d’une militaro-mania choquante et d’un goût douteux », nous vous remercions de nous tenir informés de la suite qui sera réservée à ce courrier.

S’agissant de cette militaro-mania, à noter que l’affichage par des légionnaires d’un régiment de Castelnaudary d’un militarisme agressif, lors d’un exercice réalisé à la demande de la mairie de Carentan le 8 juin, semble avoir scandalisé des populations (cf. courrier des lecteurs publié en page Carentan du journal Ouest-France du 11 juin-).

Nous vous prions de croire, Monsieur le procureur de la République, en l’assurance de nos sentiments respectueux.

Pour le Mrap,

Le président du comité local

Jacques Declosmenil

P.J. : deux articles du journal Ouest-France


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 898 / 34112

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LETTRE AU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License