MRAP50

LE TRISTE MESSAGE DU 11 NOVEMBRE

samedi 14 novembre 2015 par mrap

Lors des cérémonies du 11 novembre, le président des Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre - Combattants d’Algérie, du canton de Canisy a remis le mérite fédéral et son diplôme à Fernand Lerachinel qui fut député européen du Front National.

Comment ce président des ACPG a-t-il pu distinguer Fernand Lerachinel, homme qui serait digne d’estime, en sachant qu’il a été le bras droit de Jean Marie Le Pen, notamment condamné pour avoir affirmé et réitéré que les chambres à gaz sont un « détail » de la deuxième guerre mondiale ? En sachant que ce mentor de Fernand Lerachinel, engagé volontaire dans le premier régiment de parachutistes lors de la guerre d’Algérie, a laissé le souvenir d’un tortionnaire.

Pire, comment oublier que Fernand Lerachinel a fait preuve d’ignominie en déclarant publiquement : « L’inégalité des races est évidente, même si c’est un sujet tabou. »

Nous sommes dans un contexte de montée de la xénophobie et de « Lepénisation » des consciences. Qu’une association, fondée sur l’esprit d’entraide et de solidarité acquis par les prisonniers dans les camps et qui devait avoir pour but de promouvoir les valeurs républicaines d’égalité entre tous les hommes, de fraternité et de paix, rende un hommage public à un personnage, suppôt d’idées racistes, est triste et révoltant.

C’est une faute lourde et un message désastreux pour les jeunes générations.

Tous les notables qui ont participé à cette mascarade ont manqué de discernement et de sens moral. Ils portent la responsabilité écrasante d’avoir cautionné les idées nauséabondes incarnées par un personnage emblématique de l’extrême droite.

A Saint-Lô le 13 novembre 2015


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 55 / 35987

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LE TRISTE MESSAGE DU 11 NOVEMBRE   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License