REPONDRE A L’URGENCE ET PROMOUVOIR L’ALTERNATIVE POLITIQUE

mercredi 20 août 2014 par mrap

Il est difficile de comprendre les tergiversations de l’administration concernant la régularisation de la situation familiale d’un couple franco-Kurde au regard des drames que vit le Moyen- Orient !

Cela met en évidence le caractère abusivement restrictif de la protection internationale accordée par la France aux personnes persécutées dans leur pays. Eu égard aux grandes crises dans le monde une protection rabougrie n’est pas digne du pays des droits de l’Homme. Par comparaison le Pakistan accueille des millions d’Afghans, la Jordanie accueille plus de 2 millions de Syriens, tout comme le Liban ou la Turquie…Que deviendraient toutes ces victimes si ces pays n’acceptaient pas de laisser leurs frontières relativement ouvertes ? S’agissant du droit d’asile (68 000 demandes en France en 2013) seules environ 15% reçoivent une réponse favorable.

Nombre de réfugiés arrivent par n’importe quel moyen en Europe et ils ont de bonnes raisons : faim, misère, guerres, régimes dictatoriaux, séquelles de la colonisation, économie capitaliste, iniquité de la dette, climat… Utiliser tous les moyens possibles pour ne pas les accueillir ne pourra jamais répondre à ce défi. Promouvoir une alternative, est une question éminemment politique. Contre la marchandisation du monde et l’exploitation, des décisions urgentes sont à prendre pour réorienter l’avancée de la planète vers un développement pour tous. Une mobilisation vigoureuse est indispensable : co-développement humain durable et solidaire basé sur des services publics renforcés, les échanges et l’économie équitable, la coopération scientifique et technique, la démocratie participative.

En tout état de cause, la Manche peut faire beaucoup mieux dans l’accueil des étrangers et ses habitants n’ont aucune raison d’avoir peur de l’envahissement. La réalité des chiffres de l’année 2011 en atteste. Qui les connaît ? Dans le département, 499 531 habitants, 4967 personnes étaient titulaires d’un titre de séjour dont 1678 enfants, soit à peine 1% de la population ! Un quart est originaire de l’Union Européenne. 82 étrangers possédaient un titre en tant que réfugiés ! L’éloignement des étrangers en situation irrégulière a concerné 88 personnes ! Seulement 81 demandes d’asile ont été déposées ! Les Manchois ne doivent donc pas se laisser berner par les messages xénophobes.

Les politiques migratoires engendrent de multiples tragédies. Trop de sans-papiers sont victimes de mesures coercitives et attendent en vain une régularisation. Face à de véritables appels au secours, il y a urgence. Quand le constat met en évidence que les enjeux pour le département de la Manche concernent quelques dizaines de personnes, la préfecture à toute possibilité d’être un exemple d’un accueil fondé sur les droits et la dignité des personnes.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 83 / 33193

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site COUPLE FRANCO-KURDE   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License