MRAP50

SOIXANTE DIXIEME ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT

vendredi 30 mai 2014 par mrap

Image:LA101TV

Le 70 éme anniversaire du Débarquement donne logiquement lieu à une multitude d’initiatives pour célébrer les libérateurs et la naissance d’une Europe de la paix et de la liberté. A l’heure où se développent les idéologies racistes dans de nombreux pays européens, la richesse et la diversité de ces actions ne doivent pas masquer des faits, ni tronquer la réalité historique de l’événement universel que fut la victoire contre le nazisme. Il ne faut pas s’arrêter uniquement à juin 1944 et oublier le reste.

Comment ne pas souligner que les commémorations seront gangrenées par la montée des idées xénophobes portées dans notre pays par le Front National, dont certains voudraient faire un parti fréquentable. Ce parti, créé autour de groupes d’extrême droite, a dans ses gênes les idées collaborationnistes du régime de Vichy. Son actuel président d’honneur a dit que les chambres à gaz (il y a eu 3 millions de victimes juives dans des camps de la mort) sont « un détail de l’histoire de la seconde guerre mondiale ». Pourtant beaucoup de communes de notre région ont mis en tête le Front National lors des élections européennes du 25 mai, en particulier une de celles où l’histoire du jour « J » s’est écrite : Sainte Marie du Mont où se trouve Utah Beach !

Comment ne pas voir que la montée d’une insurrection contre une Union Européenne qui broye les peuples au nom de la mondialisation libérale et est incapable de promouvoir un modèle économique équilibré, fragilise notamment la réconciliation des peuples français et allemands et la construction de relations amicales. Ce qui risque de venir après l’exaspération, c’est la colère et la violence détruisant une Europe de la dignité et de la liberté de l’Homme. Jamais la menace n’a été plus présente. Ce sont les enjeux économiques qui ont constitué la toile de fond des événements tragiques des années 1930-1940. Une toile de fond qui renaît aujourd’hui.

Comment ne pas ressentir, au travers de la commémoration du 70 éme anniversaire du Débarquement, que les hommages rendus à de ceux tombés pour vaincre le nazisme ou qui en furent victimes, biffent de la mémoire des combattants « oubliés ». Ce Débarquement n’aurait pas été possible sans les immenses sacrifices de l’Union Soviétique qui a vu mourir plus de 25 millions de militaires et civils (16% de sa population), sans Stalingrad. Par comparaison, un peu plus de 400 000 américains sont morts durant la deuxième guerre mondiale (0,32 % de la population). De même, à côté des alliés Soviétiques, Américains, Anglais…, de nombreux immigrés venus d’Afrique noire et du Maghreb, ont contribué à la victoire sur le III éme Reich et sur le fascisme. Avec ceux du groupe Manouchian de la Main d’Ouvre Immigrée (MOI) - « les terroristes » de l’Affiche Rouge - Algériens, Marocains, Tunisiens, Africains, Antillais, Malgaches, républicains Espagnols, ont participé à libérer la France.

Donner tout son sens au 70 éme anniversaire du Débarquement, c’est parvenir à une commémoration purgée de ses ambiguïtés et de ses non dits. C’est prendre toute la mesure du monde qui nous a alors été légué, celui du programme du Conseil National de la Résistance. C’est poursuivre avec ténacité la construction d’une société plus juste où le racisme aura enfin disparu et où la fraternité l’emportera sur les peurs et les haines. C’est rendre hommage de manière claire et franche aux « oubliés de le histoire » et appeler à faire barrage aux idées nauséabondes d’extrême droite qui, il y a 70 ans, ont fait de 60 à 80 millions de morts dont 45 millions de civils.

A Saint-Lô le 30 mai 2014


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 86 / 36173

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 70ème ANNIVERSAIRE DU DEBARQUEMENT   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License